<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
juin 2020

5 astuces pour bien débuter dans la gestion de projet Agile

5 astuces agile-1

Vous voulez appliquer la méthodologie agile à la gestion de vos projets ? Suivez ces 5 conseils pour bien démarrer.

Vous aimeriez être plus efficace et plus flexible dans la gestion de vos projets ? Pour vous, la satisfaction du client est primordiale et vous souhaiteriez avoir plus souvent son avis durant le déroulement du projet ? Avez-vous pensé à adopter l’approche agile ?

Très populaire depuis plusieurs années, l’approche agile est fondée sur des valeurs et des principes qui permettent de gérer vos projets de façon plus souple et réactive, tout en plaçant les besoins du client au cœur du projet.

 

Qu’est-ce que l’approche agile ?

Flexibilité, implication du client et prise en compte du changement, la méthodologie agile s’oppose aux méthodes plus traditionnelles de type waterfall (ou en cascades) considérées comme rigides.

En effet, l’approche agile déconseille de planifier l’intégralité du projet car des aléas et des imprévus peuvent survenir et remettre en cause tout votre planning. Au contraire, elle recommande de fixer des objectifs à court terme et de travailler en itérations, c’est-à-dire en cycles courts. L’idée est de progresser pas à pas en fournissant des livrables à chaque étape. Le client valide le livrable ou demande des modifications qui sont intégrées lors de la prochaine itération, et ce jusqu’à ce que le client soit satisfait. Ainsi, les besoins du client sont pris en compte en temps réel et à la fin, vous lui fournissez un projet qui répond parfaitement à ses attentes et à ses exigences.

L’approche agile est plus qu’une méthodologie, c’est un état d’esprit. Pour s’affranchir des méthodes traditionnelles de gestion de projet et embrasser les principes agiles, il ne suffit pas de les connaître, mais il faut changer sa manière de voir les choses, de réfléchir et de travailler.

Retrouvez les valeurs et les principes de la méthode agile dans le Manifeste agile.

 

5 conseils pour débuter dans la gestion de projet agile

Vous voulez mettre en place une gestion de projet agile au sein de votre entreprise ? Alors suivez ces 5 conseils pour partir sur de bonnes bases.

 

1. Former ses collaborateurs

Choisir de gérer ses projets en suivant les méthodologies agiles implique un changement important dans la manière d’envisager la gestion de projet, dans la façon de collaborer et plus globalement dans les mentalités. Avant de commencer, vous devez donc choisir des collaborateurs motivés et surtout qui ne craignent pas le changement.

Une fois votre équipe soigneusement sélectionnée, il est indispensable de les former aux principes et aux valeurs qui constituent l’essence de la démarche agile (la satisfaction du client est la priorité, le changement doit être accepté, tous les acteurs du projet doivent collaborer ensemble, etc.). Ceux-ci doivent être correctement compris et assimilés pour garantir la bonne mise en œuvre de la pensée agile.

 

2. Mettre le client au cœur du projet

La clé du succès des méthodes agiles, c’est de placer les besoins et la satisfaction du client au cœur du projet. En effet, le projet ne sera une réussite que s’il répond aux exigences de dernier. Pour y parvenir, il est indispensable de collaborer avec lui tout au long du projet et de recueillir son avis aussi souvent que possible.

A chaque fin de cycle, un livrable est fourni au client. Celui-ci le valide ou demande des modifications qui seront mises en œuvre lors de la prochaine itération. Et ainsi de suite jusqu’à ce que le livrable soit validé.

En impliquant le client dans le projet et en échangeant régulièrement avec lui, l’équipe pourra mieux répondre à ses besoins et minimisera ainsi considérablement les risques d’insatisfaction.

 

3. Accepter que les changements fassent partie du projet

Rares sont les clients qui savent ce qu’ils veulent dès le départ, et qui s’y tiennent jusqu’à la livraison finale du projet. Et c’est normal ! En effet, les projets font souvent face à des aléas ou des imprévus en tous genres, ceux-ci pouvant provenir de l’évolution du marché, de la concurrence, du contexte économique, etc. De plus, les exigences et les besoins du client peuvent changer au gré de ses envies. Il est donc important d’accepter que des changements puissent apparaître pendant le déroulement du projet.

L’avantage de l’approche agile, c’est qu’elle laisse la place à l’imprévu. Le projet est divisé en sous-projets (itérations ou cycles courts), ce qui permet à l’équipe projet d’être plus réactive et de mettre en œuvre immédiatement les changements demandés, sans avoir besoin d’attendre la fin du projet ou de tout revoir depuis le début. Quel que soit le niveau d’avancement du projet, il est possible de prendre en compte les modifications. Ce qui n’est pas le cas des méthodes traditionnelles de type waterfall. 

 

4. Favoriser le dialogue en face à face

Quoi de plus agaçant que d’être bloqué dans son travail à cause de la réponse à un email qui n’arrive pas ? Pour être productif et efficace, il est essentiel de privilégier la communication en face à face.

Vous attendez la réponse d’un collaborateur ou du client pour avancer sur une tâche ? Arrêtez de perdre du temps et allez le voir directement dans son bureau, décrochez votre téléphone ou lancez un appel en visio. Le temps est précieux, et ce qui est perdu ne sera pas rendu.

Encouragez les membres de votre équipe à échanger et à communiquer en direct afin d’obtenir des réponses immédiates à leurs questions, d’apporter des idées, de résoudre plus rapidement les problèmes rencontrés et de favoriser leur créativité.

 

5. Privilégier la simplicité

Allez à l’essentiel et minimisez la quantité de travail inutile. Ne perdez pas trop de temps à analyser le problème, mais concentrez-vous plutôt sur la recherche d’une solution. Le fait de diviser le projet en sous-projets simplifie grandement les choses.

 

Et pour permettre à vos collaborateurs de suivre facilement l’avancement des tâches et la progression générale du projet, équipez-vous d’un logiciel de gestion de projet tel que Planzone. Simple, intuitif et ludique, il s’agit de l’outil indispensable pour visualiser l’évolution du projet, centraliser toutes les informations, collaborer efficacement avec toutes les personnes impliquées, et gérer vos priorités et votre charge de travail. Bref, c’est un véritable atout dans la gestion agile de vos projets.


Démarrer votre essai de 60 jours