<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
août 2017

Qu'est-ce que la méthodologie Six Sigma ?

Six Sigma est une méthode de management structurée qui vise à améliorer la qualité et l'efficacité des processus de fabrication afin de tendre vers le zéro défaut. D’abord appliquée à des processus industriels, la méthode Six Sigma a ensuite été étendue à tous types de processus, notamment dans l'administration, la logistique, le commercial et les économies d'énergie.

La méthode Six Sigma est fondée sur deux axes :

  • les avis du client (recueillis grâce à des enquêtes par exemple),
  • des données fiables et mesurables (indicateurs, etc).

Six Sigma a été créée par Motorola, une entreprise américaine, en 1986 dans le but d'améliorer ses processus de fabrication afin de satisfaire ses clients. Le nom Six Sigma a même été déposé par la firme. La méthode devient cependant célèbre dans les années 1990 grâce à General Electric qui décide de l'utiliser et de l'améliorer.

La méthode Six Sigma encourage les entreprises à réaliser des actions mesurables et efficaces, à mieux satisfaire leurs clients, à impliquer les équipes et permet ainsi d’améliorer leur image.

Principe

Afin de satisfaire les clients, il est impératif de délivrer des produits de qualité. En pratique, il est difficile d'avoir une qualité de produits constante car les processus de fabrication deviennent de plus en plus complexes rendant la dérive inévitable.

Rebuts, retouches et retours clients pour non-conformité génèrent des coûts importants pour l'entreprise, sans compter l'insatisfaction du client et l'impact négatif sur l'image de marque.

La méthode Six Sigma offre des techniques et des outils pour améliorer la fiabilité des processus et éliminer la variabilité dans le but de réduire les défauts.

Six Sigma tient son nom de la lettre grecque sigma σ qui désigne l’écart type. « Six sigma » signifie donc 6 fois l’écart type. Concrètement, la méthode vise à ce que tous les produits issus d’un même processus soient compris dans un intervalle s’éloignant au maximum de 6 sigma par rapport à la moyenne générale des produits issus de ce processus.

En réduisant la variabilité des produits du processus, vous réduisez le risque de voir votre produit rejeté par le client parce qu'il ne correspond pas à ses attentes ou à ses exigences. Vous devez donc améliorer le processus afin que seuls les produits qui correspondent aux attentes et aux exigences du client soient livrés. Le but de cette méthode est donc de produire du premier coup le produit désiré en évitant ainsi les corrections et les retouches, et surtout les coûts qui y sont associés.

Fonctionnement

La méthodologie Six Sigma recherche la régularité absolue dans les processus de fabrication car la variabilité est source d'insatisfaction du client. Cette méthode a donc été créée pour améliorer les processus ou, si l'amélioration n'est pas possible, pour en créer de nouveaux.

La méthode se base sur les cinq étapes de l'outil DMAIC (Define, Measure, Analyse, Improve, Control en anglais) :

  • Définir : définir les objectifs à atteindre et les besoins du client. Cette première étape permet de cadrer le projet en déterminant son périmètre, les résultats attendus, les ressources et les délais nécessaires.
  • Mesurer : évaluer la performance actuelle du processus et la variabilité.
  • Analyser : identifier les problèmes (où, quand et comment se produisent les défauts) en analysant les données récoltées ainsi que les forces et les faiblesses des différents processus.
  • Améliorer : identifier et mettre en œuvre les solutions d'amélioration pour éliminer les problèmes rencontrés. Plusieurs étapes peuvent être nécessaires afin de tester et de valider les solutions les plus adéquates.
  • Contrôler : il s'agit de l'étape la plus délicate. Il est essentiel de suivre les solutions mises en place afin d'éviter un retour en arrière et d'assurer une amélioration de la qualité à long terme.

Avantages et inconvénients

Parmi les avantages d'utiliser la méthodologie Six Sigma, on constate une meilleure exploitation des ressources ainsi qu'une diminution des coûts de fonctionnement grâce à l'optimisation des processus.

Puisque le client est satisfait, l'entreprise parvient à le fidéliser, ce qui engendre une amélioration du chiffre d'affaire par client et un accroissement de la part de marché. Enfin, l'entreprise entre dans une dynamique d'amélioration continue.

Côté inconvénients, Six Sigma est une approche basée sur la mesure et les chiffres, ce qui n'est pas toujours le reflet de la réalité du terrain.

De plus, pour être appliquée avec succès, cette méthode doit être adoptée par l'ensemble de l'entreprise et l'on sait que cela peut être difficile, notamment dans les grandes entreprises.

Enfin, Six Sigma nécessite de collecter et d'analyser un grand nombre de données statistiques, ce qui peut être compliqué et demande du temps. Les petites entreprises peuvent rapidement être découragées.

Pour résumer

Client, processus et mesure sont les trois notions clés sur lesquelles repose la méthode Six Sigma. Cette méthode vous permet d'identifier les attentes des clients, de mesurer la performance des processus par rapport à ces attentes, d’analyser les causes qui influent sur la performance grâce à l'utilisation d'outils statistiques, de mettre en œuvre des solutions pour corriger les causes de non-performance et d’utiliser des outils de mesure pour contrôler que les solutions mises en place fonctionnent et améliorent la performance.

Pour réussir à mettre en œuvre la démarche Six Sigma, toute l'entreprise doit participer et investir dans la formation.

 

Telecharger le guide pratique des methodologies de gestion de projets