<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
mars 2018

Qu’est-ce qu’un jalon en gestion de projet ?

twitter-blog-jalon-gestion-projet.jpg

Vous connaissez sûrement le jeu Mille Bornes où il faut récupérer des bornes kilométriques jusqu’à obtenir 1000 km, tout en évitant les différents pièges de la route. Ce jeu pourrait être une sorte de représentation de la gestion de projet. En anglais, borne kilométrique se dit “milestone”. C’est le terme utilisé par les anglophones en gestion de projet pour déterminer un point important dans le calendrier du projet, ce que l’on appelle en français un jalon.

Définition du jalon

Un jalon peut être deux choses à la fois :

  • La fin d’une étape
  • Un événement important de votre projet (lancement d’un produit, livraison d’un fournisseur, etc.)

Les jalons sont des dates clés dans l’exécution d’un projet. Ils sont positionnés dans le calendrier de planification du projet par le chef de projet et/ou par le commanditaire du projet. Les jalons permettent de définir des objectifs intermédiaires, ce qui donne du rythme au projet et aide les collaborateurs à rester impliqués et motivés.

Le passage d’un jalon est l’occasion d’une rencontre entre l’équipe projet et les différentes parties prenantes, comme le client, qui peuvent ainsi valider le déroulement et la direction des travaux. Les jalons se matérialisent généralement par une réalisation concrète comme la production de livrables.

Au cours du franchissement d’un jalon, trois actions sont réalisées :

  • On fait un point sur le déroulement de la phase précédente du projet afin de capitaliser sur ce qui a fonctionné et ce qui a échoué. Cela permet de s’améliorer pour les phases suivantes.
  • On valide les livrables de la phase précédente.
  • On analyse et on valide l’étape suivante en tirant les enseignements de la phase précédente, ce qui peut donner lieu à une réorganisation ou à une re-planification.

C’est souvent lors du franchissement des jalons que l’on décide de poursuivre ou d’arrêter le projet et que l’on valide les nouvelles propositions. Le jalon est donc un élément incontournable dans le cycle de vie d’un projet.

A savoir : les jalons ont une durée courte, voire une durée nulle. Il s’agit d’un événement, d’un marqueur qui indique la fin d’une étape et le début d’une autre.

Combien de jalons dans un projet ?

Il n’existe pas de réponse standard à cette question car le nombre de jalons dépend de votre projet et de sa planification. Cependant, il est impératif d’avoir suffisamment de jalons pour piloter efficacement votre projet, maintenir une communication régulière avec les parties prenantes et éviter les risques de dérives, d’effet tunnel (lorsque l’équipe travaille de son côté sans communication avec le commanditaire) ainsi qu’une baisse de motivation de votre équipe.

Faites également attention de ne pas avoir trop de jalons afin d’éviter trop de coupures inutiles dans le déroulement du projet.

Planifiez grâce aux jalons

Les jalons permettent de découper votre projet en plusieurs étapes et vous indiquent lorsque vous passez d’une étape à une autre. Il s’agit également d’un bon moyen de vous rappeler des événements importants du projet ainsi que des futures échéances qui concernent les livrables ou les livraisons de fournisseurs par exemple.

Tout comme les tâches, les jalons sont parfois interdépendants et vous ne pouvez pas commencer une nouvelle phase du projet tant que le jalon précédent n’est pas terminé et validé.

Suivez votre progression avec les jalons

En gestion de projet, il est essentiel de suivre la progression de votre projet et de savoir où vous en êtes dans votre planning. Les jalons d’un projet fonctionnent exactement comme les bornes kilométriques sur la route qui vous indiquent combien de kilomètres vous avez déjà parcouru depuis votre départ et combien il vous en reste jusqu’à votre destination finale. Vous pouvez ainsi compter le nombre de jalons déjà réalisés et ceux qu’il vous reste à accomplir jusqu’à la fin du projet.

Il s’agit également d’un bon moyen de communiquer avec les parties prenantes sur l’avancement du projet. En effet, plutôt que de faire des rapports sur la progression, il vous suffit de leur montrer le nombre de jalons accomplis dans le mois et ceux en cours de réalisation en précisant si vous êtes dans les temps ou en retard par rapport au planning prévisionnel.

Célébrez le passage des jalons

Le franchissement d’un jalon est un moment important dans le déroulement d’un projet et doit être un acte fort de management. A cette occasion, le chef de projet doit mettre en place un rituel afin de marquer l’événement. Profitez-en pour féliciter votre équipe et célébrer le franchissement d’une nouvelle étape dans le projet. Vous pouvez alors simplement serrer la main de tous vos collaborateurs, organiser un repas avec l’ensemble de l’équipe ou leur accorder un bonus financier. Peu importe ce que vous décidez, l’important est de fêter cette nouvelle victoire afin de garder votre équipe motivée et impliquée pour la suite du projet. Cela permet également de développer la cohésion d’équipe et d’entretenir de bonnes relations avec vos collaborateurs.

Le jalon le plus important est celui de la fin du projet. Il arrive généralement après une série de tests et de révisions, au moment de la livraison du projet au client. C’est l’occasion de faire une réunion de clôture et un bilan, mais surtout de célébrer comme il se doit la réussite du projet et de l’équipe.

En résumé

Le jalon est un événement important dans le calendrier d’un projet. Il s’agit du passage d’une étape à une autre, ce qui implique une validation en interne ou par le commanditaire du projet. Planifiez votre projet et suivez sa progression grâce aux jalons.

Enfin, n’oubliez pas de célébrer le franchissement de chaque jalon pour garder votre équipe motivée.

 

telecharger le livre blanc sur l'art de travailler en mode projet