<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
septembre 2017

Pourquoi le micromanagement tue vos projets ?

Twitter-Blog-Micromanagement-Tue-Projets-Planzone.jpg

Si vous avez du mal à déléguer et que vous avez tendance à vouloir tout contrôler, il est fort probable que vous soyez un micro-manager.

Le micromanagement est un style de management qui se caractérise par un contrôle excessif, une délégation insuffisante et un souci obsessionnel du détail. Tout cela, au détriment de la qualité du travail et du bien-être des employés.

Le micromanagement part souvent d'un bon sentiment : passionné et totalement dévoué à son travail, le micro-manager veut que les tâches soient effectuées à la perfection, dans les moindres détails. Parce qu'il veut faire un excellent travail, il ne se rend pas compte de l'impact négatif de son comportement sur son équipe. Au final, son attitude est néfaste pour ses collaborateurs comme pour la réussite du projet.

Etes-vous un micro-manager ?

Vous voulez être en copie de tous les emails, vous êtes souvent insatisfait du travail de vos collaborateurs et vous pensez qu'être perfectionniste est une grande qualité ? Il semblerait que vous soyez un micro-manager. Le micromanagement est facilement identifiable par les employés qui le subissent, alors que les micro-managers se considèrent rarement en tant que tels.

Les 6 signes du micromanagement

1) Vous ne savez pas déléguer

Pourquoi confier cette tâche à l'un de vos collaborateurs quand vous savez que vous pouvez la faire mieux vous-même ? Et comme vous avez peur d'être déçu par le travail de vos collaborateurs, vous les noyez sous une quantité d'instructions afin qu'ils accomplissent leurs tâches de la meilleure façon possible : la vôtre.

2) Vous vérifiez chaque détail

Vous êtes constamment derrière votre équipe pour vérifier l'état d'avancement des tâches, mais également la façon de faire. Certes, un chef de projet doit régulièrement savoir où en est son équipe et son projet, mais régulièrement ne veut pas dire plusieurs fois par heure.

3) Vous adorez les comptes rendus

Vous demandez sans cesse à votre équipe des comptes rendus sur tout et n'importe quoi. Chaque tâche doit faire l'objet d'un rapport détaillé afin de satisfaire votre soif de contrôle. Est-ce vraiment utile ?

4) Vous avez un problème de communication

Vous tenez régulièrement (plus que nécessaire) de longues réunions où votre équipe écoute attentivement vos directives, mais ne peut pas prendre la parole. Vous pratiquez également la rétention d'informations afin de garder le contrôle.

5) Vous ne savez pas gérer les priorités

Vous passez plus de temps à contrôler la façon de travailler de votre équipe plutôt que la progression de votre projet. Vous vous attachez trop aux détails plutôt qu'à une vision globale.

6) Vous êtes dans le déni

Non, vous n'êtes pas un micro-manager. Vous agissez ainsi uniquement parce que votre équipe n'est pas compétente et que vous devez la cadrer afin d'assurer la réussite de votre projet.

Les 5 conséquences du micromanagement

Fini le temps où une hiérarchie forte imposait ses directives. Aujourd'hui, le management a évolué, encourageant les employés à prendre des initiatives, à innover et à résoudre les problèmes de façon autonome. Le micromanagement va l'encontre de ces principes et les conséquences sont néfastes pour votre équipe, mais également pour votre projet.

1) Baisse de moral

Vos collaborateurs sentent que vous ne leur faites pas confiance, ce qui affecte le moral de l'équipe et a un impact négatif sur leur productivité. De plus, en empêchant la créativité et l'innovation, vous obtenez des résultats médiocres.

2) Manque d'autonomie et d'efficacité

En surveillant les moindres faits et gestes de votre équipe, celle-ci perd toute autonomie. Et comme vous vous focalisez sur des détails, plutôt que sur des objectifs plus globaux, vous nuisez à l'efficacité de vos collaborateurs.

3) Perte de motivation

Le micromanagement est souvent une source de stress et de démotivation. Puisque vous ne leur faites pas confiance, vos collaborateurs ne s'investissent plus dans le projet. Certains n'hésiteront pas à démissionner pour aller vers de nouveaux challenges. Le micromanagement peut ainsi causer la perte d'employés compétents.

4) Surcharge de travail

Puisque vos collaborateurs ont perdu toute autonomie, ils comptent sur vous pour avancer dans leurs tâches. Vous vous retrouvez avec une surcharge de travail qu'il vous est impossible de gérer seul. En continuant ainsi, vous risquez le burn-out.

5) Echec du projet

Vous perdez votre temps à gérer des détails et à organiser des réunions inutiles, et vous manquez de recul sur l'avancement du projet. Votre comportement nuit à la performance et à la productivité de votre équipe. Vous augmentez ainsi les risques d'échec du projet.

Comment remédier au micromanagement ?

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Pas d'inquiétude, il est tout à fait possible de soigner le micromanagement en reprenant simplement les bases du management : confiance mutuelle, encouragement, communication, délégation, etc.

Pour réussir, vous devez changer radicalement de comportement.

  • Apprenez à faire confiance et soyez à l'écoute de votre équipe ;
  • Apprenez à déléguer et à responsabiliser vos collaborateurs  ;
  • Acceptez de ne pas tout contrôler et prenez du recul ;
  • Arrêtez de vous focaliser sur les détails et adoptez une vision plus globale ;
  • Communiquez avec votre équipe (sur le positif comme sur le négatif) ;
  • Limitez les réunions et les comptes rendus au stricte nécessaire ;
  • Hiérarchisez vos priorités et apprenez à accepter les petites erreurs de votre équipe.

S'il vous est vraiment difficile de sortir du micromanagement, vous pouvez vous faire aider par un mentor ou un coach.

Surtout, soyez patient car vous ne changerez pas du jour au lendemain. Il vous faudra du temps pour (re)gagner la confiance de votre équipe. Montrez-lui que vous êtes impliqué et réellement motivé à changer d'attitude pour repartir sur de meilleures bases.

 

telecharger le livre blanc sur l'art de travailler en mode projet