<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Productivité

Que faire lorsque vous êtes en surcharge de travail sur un projet ?

Une quantité excessive de travail peut avoir des effets néfastes sur votre santé. Venez-en à bout grâce à ces différentes techniques.


Vous vous sentez débordé ? Vos journées de travail semblent bien trop courtes pour accomplir toutes vos tâches ? On parle de surcharge de travail lorsque la quantité de travail à réaliser dépasse ce que l'on est humainement capable d'accomplir en un temps donné. Puisque la charge augmente mais que l'on manque de temps, on est contraint de rester tard au bureau, accumulant les heures supplémentaires pour venir à bout de la quantité démesurée de travail exigé.

En France, la semaine de 35 heures est en vigueur (même si elle ne s'applique pas exactement partout). Les employés doivent effectuer des journées de travail de 10 heures maximum avec un repos quotidien d'au moins 11 heures consécutives.

En 2016, l'enquête Parlons travail, réalisée par la CFDT auprès de plus de 200 000 personnes, a révélé qu'un peu plus de la moitié des salariés interrogés estime avoir une quantité de travail excessive. Il ressort qu'au-delà de 39h par semaine, il est plus difficile de concilier vie personnelle et vie professionnelle.

Comme dit le diction : le travail, c'est la santé. Nous passons une importante partie de notre vie au travail, il ne faut donc pas négliger son impact sur notre santé.

Qu'est-ce que la surcharge de travail ?

Une surcharge de travail est définie comme une charge supérieure à la normale. Elle peut avoir plusieurs causes et être temporaire ou permanente. Le départ successif de plusieurs salariés va augmenter la charge de travail sur les salariés restants en attendant le recrutement de nouveaux collaborateurs. Un contrat inédit ou un nouveau projet peut significativement accroître le travail à effectuer.

Les risques de la surcharge de travail

Une entreprise se doit d'ajuster ses effectifs à ses besoins de production ou de réalisation de services. La surcharge de travail peut avoir des effets néfastes sur l'entreprise et ses employés. On distingue deux types de risques encourus :

  • individuel : ils touchent à la santé et au bien-être des salariés ;
  • collectif : ils concernent la qualité du service et la performance de l’entreprise.

Dans le cas d'une charge de travail excessive, la santé et le bien-être des salariés vont se dégrader et les troubles musculo-squelettiques (TMS) apparaissent, notamment lorsque l'organisme ne bénéficie pas d'un temps de récupération suffisant. Selon le ministère du travail, les TMS résultent d'une combinaison de plusieurs facteurs à risques :

  • Facteurs biomécaniques tels que la répétitivité des gestes, les efforts excessifs, les postures et les angles articulaires extrêmes, l'ergonomie du poste de travail ;
  • Facteurs organisationnels, liés à l’organisation et à l’environnement de travail ;
  • Facteurs psychosociaux, c'est-à-dire la façon dont les salariés perçoivent leur travail, telle que le manque d'autonomie, la monotonie des tâches, le manque de reconnaissance ou l’insécurité de l’emploi.

Le stress et la pression occasionnées par une charge excessive de travail jouent également un rôle dans l'apparition des TMS.

Comment gérer la surcharge de travail ?

D 'abord, vous devez comprendre et trouver l'origine de cette surcharge de travail. Elle peut être générée par une quantité supplémentaire de travail, mais pas nécessairement. Parfois, une charge excessive de travail est causée des erreurs que vous commettez, une mauvaise gestion de votre temps ou un problème d'organisation.

Découvrez les éléments qui vous font perdre du temps et comment améliorer votre productivité.

Si vous n'êtes pas responsable de votre surcharge de travail, voici quelques techniques pour vous aider à la surmonter.

Listez et priorisez vos tâches

Prenez le temps de faire la liste de toutes vos tâches, puis organisez-les par ordre de priorité. Les tâches qui doivent figurer en haut de votre liste sont celles à la fois urgentes et importantes. Vous pouvez vous aider de la matrice d'Eisenhower pour prioriser vos tâches, ou les classer avec des lettres (de A qui signifie « très important » jusqu'à C pour « pas important »).

Gardez toutes les tâches secondaires, celles qui ne concernent pas directement votre projet ou qui peuvent attendre, pour plus tard, lorsque vous aurez réglé les tâches prioritaires et que vous serez plus disponible.

Contrôlez vos émotions

Sous le stress et la pression, certaines personnes ont tendance à paniquer et à se laisser submerger par une vague d'émotions négatives, se répétant « je ne vais pas y arriver » ou « je ne vais jamais m'en sortir ».

Il est impossible de gérer ce genre de situation en étant émotionnel ou vous risquez de commettre des erreurs d'inattention. Au contraire, vous devez analyser la situation calmement afin de fournir une réponse réfléchie et adaptée.

Mobilisez votre équipe

En cas de surcharge de travail, toute votre équipe doit être sur le pont. Informez vos collaborateurs de la situation, s'ils ne s'en sont pas déjà aperçus par eux-mêmes. Chaque membre de l'équipe doit savoir ce qu'il a à faire. Tout le monde doit laisser les tâches secondaires de côté et se focaliser sur les tâches urgentes et importantes. Ceux qui terminent leurs tâches plus rapidement doivent venir en aide à leurs collègues.

Eliminez les tâches superflues

Une charge excessive de travail ne signifie pas que toutes les tâches à exécuter sont très importantes ou contribuent à l'avancement de votre projet. Faites un tri dans vos tâches et n'hésitez pas à éliminer celles qui ne sont pas nécessaires ou qui ne vous permettent pas d'atteindre vos objectifs.

Recrutez de la main d'oeuvre

Si après analyse de la situation, vous réalisez qu'il ne s'agit pas d'un problème lié à l'équipe, ni à l'organisation, mais plutôt à un manque de main d'oeuvre, n'hésitez pas à recruter. Intérimaires, autoentrepreneurs ou travailleurs indépendants, faites appel à du personnel extérieur qualifié, temporairement ou de façon permanente, afin de soulager votre équipe et venir à bout des tâches et du retard qui s'accumulent.

En conclusion

En cas de surcharge de travail, il est important de communiquer et d'en parler à votre responsable et à vos collègues afin d'obtenir du soutien et de l'aide. Ne vous isolez pas et n'essayez pas de vous en sortir seul.

Suivez ces 5 techniques pour surmonter la surcharge de travail à laquelle vous faites face et évitez ainsi de détériorer votre santé à cause de la pression et du stress générés par cette situation difficile.

 

telecharger le livre blanc sur l'art de travailler en mode projet

 

Articles similaires
Tenez-vous au courant des nouveautés Planzone

 

Soyez les premiers à connaitre les mises-à-jour de Planzone directement par mail !

Newsletters