<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=660830814037640&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Gestion de projet

Qu'est-ce que la méthodologie Event Chain ?

Votre projet comporte de nombreuses incertitudes ? Utilisez la méthodologie de la chaîne d'événements pour vous simplifier la tâche.


Risques, imprévus, aléas, etc... Mener à bien un projet est loin d'être un long fleuve tranquille. Vous passez beaucoup de temps à planifier votre projet en veillant à prendre en compte tous les risques et les imprévus possibles. Pourtant, dès que vous démarrez, un aléa survient et votre planning soigneusement préparé devient rapidement obsolète. Cet événement imprévu vous force à actualiser ou à refaire un planning pour votre projet, avec le risque que la même situation se reproduise encore. Vous réalisez alors que la planification de projet est une perte de temps.

Ce scénario est très commun pour les projets avec de multiples risques et incertitudes, notamment pour les projets en recherche et développement et dans le domaine de l'informatique. La méthodologie de la chaîne d’événements (event chain methodology en anglais) apporte une solution à ce problème.

Principe

Cette méthodologie offre une meilleure alternative à la méthode du chemin critique et à celle de la chaîne critique. Il ne s'agit pas d'une méthode d'analyse des risques, mais d'une technique d'analyse de l'incertitude du planning d'un projet. L'objectif est d'identifier et de gérer les événements et les chaînes d'événements imprévus qui peuvent affecter la planification du projet.

Cette méthode utilise un modèle mathématique qui peut facilement être exécuté par un logiciel. Le chef de projet doit définir l'échéancier du projet et la liste des risques. Pour chaque risque, il doit déterminer quelles sont les probabilités pour que le risque se produise, l'impact du risque sur le projet (retard, augmentation des coûts, déclenchement d'autres risques, annulation de tâche, etc.) et à quel moment le risque devrait se produire au cours d'une tâche.

Fonctionnement

La méthodologie de la chaîne d'événements est basée sur six principes majeurs.

1) Moment de risque et état d'activités

En général, une tâche n'est pas une procédure continue et uniforme. Elle est affectée par des événements extérieurs qui la font passer d'un statut à un autre (terminé, en cours, en retard). Ces événements se déroulent de manière aléatoire pendant la réalisation de la tâche et ont un impact négatif sur tout le projet. Par exemple, un retard dans la livraison du matériel de construction retardera toute la construction d'un bâtiment. Cependant, les événements peuvent aussi avoir un impact positif, comme la réduction des coûts suite au changement de fournisseur.

2) La chaîne d'événements

Ces événements peuvent causer d'autres événements, ce qui créera une chaîne d'événements. Ces chaînes d'événements peuvent considérablement affecter le déroulement d'un projet. Par exemple, une demande de modifications va entraîner un retard sur la tâche concernée. Afin de rattraper le retard, on demande à un collaborateur qui travaillait sur une autre tâche de venir en renfort. Le problème est qu'il n'avance plus sur sa tâche, entraînant un dépassement de délai. Ce qui peut mener le projet à l'échec. Certains événements peuvent instantanément provoquer d'autres événements ou changer le statut d'une tâche.

3) La simulation Monte Carlo

Une fois que vous avez défini les événements et les chaînes d'événements, utilisez la simulation Monte Carlo afin de quantifier l'impact cumulé de ces événements sur le projet.

La simulation Monte Carlo est une technique mathématique informatisée qui permet de tenir compte du risque dans l’analyse quantitative et la prise de décision.

La probabilité que les risques surviennent et leurs effets sont utilisés comme données d'entrée pour l'analyse Monte Carlo. Cette analyse fournit une courbe de probabilité de la planification du projet.

4) Les chaînes d'événements critiques

Les événements critiques ou les chaînes d'événements critiques sont ceux qui risquent d'impacter fortement le projet. En identifiant ces événements critiques dès le début, il est possible d'atténuer leurs effets négatifs sur le projet.

Ce type d'événements peut être détecté en examinant les principaux paramètres du projet tels que la durée ou le coût.

5) Le suivi des performances avec la chaîne d'événements

Il est essentiel que le chef de projet surveille la progression d'une tâche afin de permettre l'utilisation d'informations actualisées dans la simulation Monte Carlo.

Ainsi, pendant toute la durée du projet, la probabilité des événements peut être calculée de façon plus précise en utilisant les données actualisées en temps réel.

6) Les diagrammes de la chaîne d'événements

Les diagrammes de la chaîne d'événements sont des représentations visuelles qui permettent de montrer les relations entre les événements et les tâches ainsi que leurs impacts. Les chaînes d'événements sont représentées par des flèches qui sont associées à une tâche en particulier ou à un intervalle de temps sur un diagramme de Gantt. Chaque événement et chaque chaîne d'événements sont représentés par une couleur différente. Les événements globaux affectent toutes les tâches du projet alors que les événements locaux n'affectent qu'une seule tâche. Grâce aux diagrammes de la chaîne d'événements, le modèle et l'analyse des risques sont simplifiés.

Les phénomènes impliqués

L'application de la méthodologie de la chaîne d’événements peut entraîner des phénomènes intéressants dont voici quelques exemples :

  • Des tâches qui se répètent: parfois, certains événements déclenchent la répétition d'une tâche qui a déjà été réalisée.
  • L'atténuation des risques: si un événement ou une chaîne d'événements se produit au cours du projet, cela nécessite des efforts d'atténuation. Un plan d'atténuation est alors mis en œuvre, c'est-à-dire qu'on ajoute une ou plusieurs tâches afin d'étendre le planning du projet dans l'éventualité d'un événement.
  • L'attribution des ressources basée sur les événements : il s'agit de la réaffectation des ressources d'une tâche à l'autre suite à un événement.

Pour résumer

Les projets se déroulent rarement comme prévu car ils comportent des risques et subissent des imprévus. Ces incertitudes étant souvent difficiles à identifier et à analyser, cela entraîne des plannings faussés ayant pour conséquences des retards, des dépassements de budget, voire l'échec du projet.

La méthodologie de la chaîne d'événements simplifie grandement la définition et l'analyse des problèmes liés à la planification de projet. Elle permet d'organiser plus simplement les projets ayant des incertitudes. Enfin, elle fournit de meilleures prévisions et un meilleur suivi du projet.

Choisissez la bonne méthode pour assurer la réussite de tous vos projets en téléchargeant le Guide pratique des Méthodologies de gestion de projets 

Méthodologies gestion de projet

 

Articles similaires
Tenez-vous au courant des nouveautés Planzone

 

Soyez les premiers à connaitre les mises-à-jour de Planzone directement par mail !

Newsletters